Jean et Jeanne un sinago pour Séné

Voilier de travail traditionnel dans le golfe du Morbihan à Séné près de Vannes, nous vous proposons des sorties à la journée à bord de ce Sinago. Nous participons aux rassemblements de vieux gréements comme la Semaine du Golfe.

24 mai 2010

La presse parle des 20 ans du Jean & Jeanne

      

Ouest-France / Bretagne / Vannes / Séné / Archives du lundi 10-05-2010

 

 

Le Jean et Jeanne a fêté ses 20 ans à Port-Anna  - Séné

lundi 10 mai 2010


Pour fêter les 20 ans du « Jean et Jeanne », les bénévoles de
l'association « Un sinagot pour Séné » avaient prévu films, témoignages,
photos anciennes et chants de marins...</P>

Mis à l'eau en 1990, le Jean et Jeanne avait été construit d'après des relevés effectués sur une épave de sinagot trouvée à Montsarrac grâce à des photos et des documents, retrouvés aux archives des Affaires maritimes, et des témoignages. Le bateau, propriété de la mairie, est géré par l'association « Un sinagot pour Séné ».

Pour fêter ce 20 e  anniversaire, samedi après-midi, au port, les bénévoles de l'association avaient mis les petits plats dans les grands en présentant des photos anciennes de mariages et des villages de la presqu'île. Sans oublier la projection d'un film consacré aux témoignages des familles de pêcheurs et aux sinagots. Souvenirs, souvenirs ! Nombreux ont reconnu des voisins, des copains. « Si je connais ? Cela fait 50 ans que j'habite ici ! Là, sur cette photo, c'était un café ! » sourit Jacques, un habitant de Bellevue.

Prévue pour 16 h, l'arrivée du Jean et Jeanne, accompagné des autres sinagots, s'est fait désirer par le public, massé sur la jetée, durant deux bonnes heures. Le vent et le courant n'ont pas facilité le travail des équipages, obligés de tirer des bords pour parvenir devant la Maison rose. La fête n'allait pas tarder à commencer au son des chants de marins des Copains sinagots et du groupe Taillevent.

Le Télégramme

«Jean et Jeanne». La fête pour les 20 ans du sinagot

Samedi 8mai, l'association Unsinagot pour Séné organisait une fête à Port-Anna afin de saluer la réplique à l'identique du «Jean et Jeanne», bateau de 1905 acquis par la commune. En début d'après midi, une exposition de photos «Ne meurent que ceux qu'on oublie» des anciens Sinagots et Sinagotes s'offrait à la vue du public ainsi qu'une projection de films, faisant revivre la vie, les régates, les festivités autour des années 1940. L'intarissable Jean Richard, commentait les films avec la verve qu'on lui connaît, ne manquant pas de ponctuer les images d'anecdotes.

Jeunes et moins jeunes mobilisés

Samuel Le Gal, le nouveau président de l'association Un Sinagot pour Séné, dans l'attente de l'arrivée à contre-courant du «Jean et Jeanne» à Port-Anna, venant en escadre avec d'autres sinagots et vieux gréements se félicitait de la mobilisation de l'association pour la réussite de cette journée. «Les anciens n'ont pas manqué de nous donner un coup de main, tout comme les plus jeunes qui se sont proposés pour éplucher les pommes de terre qui accompagneront le repas maquereaux grillés». Vers17h30, le «Jean et Jeanne» accompagné des «Trois Frères», venait s'échouer, sous voiles, au port, avant que ne soit servi un apéritif géant sur le quai des morgates. Les chants de marins des Copains Sinagots ouvraient alors les réjouissances.

    

907866_7388532_jeanjeanne1_v131p


Posté par Jean et Jeanne à 18:15 - Actualités - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    "Jean&Jeanne"

    Bonjour,
    Je suis natif de Conleau et l'origine du nom du "Jean&Jeanne" a t-il été donné en mémoire de Jean et de son épouse Jeanne qui faisaient le passeur à la rame entre Conleau et Moréac ?
    Merci d'avance de votre réponse.
    Bien cordialement
    Bernard CAUDAL

    Posté par Bernardo, 26 décembre 2013 à 14:38

Poster un commentaire